Avignon - Kaos

Avignon - Kaos

 -

2011

Avignon - Kaos

(voir sur le site de la compagnie INTERFACE)

Dans KAOS, ce qui nous tenait particulièrement à coeur était d'explorer la relation entre l'être humain et la terre. Durant un séjour d'un mois au Mali, dans un tout petit village sans électricité ni réseau, nous nous sommes imprégnés de la manière de vivre d'un peuple animiste, pour qui l'idée que Dieu pulse en tout est centrale. Nous avons rencontré des sociétés de chasseurs, de conteurs, de forgerons, de médecins, de médiums, nous avons participés à des fêtes rituelles avec sacrifices d'animaux, danse et musique. Nous avons découvert des gens en total éveil, conscients de vivre dans un tout et cherchant sans cesse à se mettre en vibration avec l'univers. Des êtres souriants, dégageant une énergie hyper positive, heureux de vivre, et que la foi amène à considérer leurs conditions de vie, même précaires, comme un cadeau. Une magnifique leçon de vie !

Rentrés en Suisse, nous avons commencé le travail de recherche artistique, tout en essayant de privilégier ce lien avec la nature nouvellement découvert. Une période de recherche primordiale a été lorsque nous avons inversé nos rythmes, vivant la nuit plutôt que le jour, nous mettant chaque jour entre les mains d'une personne participant à la création pour vivre une expérience nouvelle, tout cela en incluant le travail de danse et de musique. C'est ainsi que nous avons fait des improvisations avec comme élément extérieur le vin, puis la viande crue, l'animal sauvage, imaginé bien entendu, les ballades nocturnes en solitaire dans une forêt sans lumière, l'infusion de cannabis, guidés par une personne restée sobre, etc... Durant cette période, nous nous sommes systématiquement confrontés à nos peurs, avec comme but ultime de découvrir notre « Saturne », c'est-à-dire l'ombre de chacun, et de la mettre en lumière dans le spectacle.

Pour nourrir ce processus, nous nous sommes penchés sur la notion d'alchimie, cherchant la répondre à cette question fondamentale : comment parvenir à créer de l'or à partir de toute matière vivante. C'est ainsi que la planète Saturne nous est devenue familière, puisque c'est elle, selon les alchimistes, qui représente l'ombre, le côté obscur, les démons de chacun.

Pour parvenir cette mise à nu totale, nous avons tué toute intimité entre nous, vivant pendant près d'une année ensemble jour et nuit, comme dans une grotte. Très souvent, nous nous sommes sentis mal à l'aise, dérangés d'aller chercher en nous ce qui ne plaît pas et de ne pas pouvoir le cacher. Cette véritable immersion dans les profondeurs abyssales de l'être humain s'est révélée fructueuse, puisqu'elle nous a permis de raconter l'histoire d'un homme qui, pour aller plus loin dans sa vie, accepte de rencontrer les élémentaux qui vont le guider dans sa quête, qui vont lui apprendre à mourir à soi-même pour que la vibration le reliant au tout ne se brise jamais.

Les esprits de la nature que nous avons mis en scène nous ont été inspirés par notre terre, le Valais, et par les écrits de Corinna Bille, écrivain valaisan du 20ième siècle ayant beaucoup écrit sur les différentes forces et sources d'énergie que recèle notre canton. Sur scène, vous découvrirez donc un homme, bien humain, en quête d'absolu, et des fées qui le pousseront à aller chercher tout au fond de lui-même qui il est, tout ceci se déroulant dans un univers musical complètement imprégnés par la nature et ses bruits étranges.

Un spectacle avec une force émotionnelle hors du commun, d'une sobriété indéniable, puisqu'il parle simplement de l'être humain à l'état pur. Encore un effet miroir pour le public...

KAOS
Regard de Thomas, comédien

Travailler avec Interface, c'est remettre le corps au centre du jeu. La création est à la mesure de l'homme, c'est autour de son coeur qu'elle s'organise. Interface fait du théâtre comme quand c'était encore la terre le centre de l'univers. Interface c'est la nostalgie d'un temps révolu... Ou alors, autre chose ? Après tout, ceux qui le composent sont d'aujourd'hui. Ils ont intégré toutes les chutes, toutes les explosions, disparitions, démembrement que la modernité a imposé à une certaine vision humaniste du monde. Remettre l'homme au centre de la création, n'est donc pas un acte anodin. Cela suppose d'avoir intégré toutes les potentialités, les paradoxes et les profondes contradictions humaines et d'être en quête d'une nouvelle unité. Libre, consciente d'elle-même et surtout responsable. La légende dorée est le signe tangible d'une expérience partagée sur un an. D'une quête de l'unité perdue, celle de la matière et de l'esprit, celle de l'homme et de la nature. Une plongée dans l'immémorial pour en remonter toute la magie de l'irrationnel qui agit dans tous les temps. Solve et coagula, dissout et coagule, cette formule des anciens alchimistes rappelle l'inspire-expire des orientaux. Ce mouvement si profondément inscrit dans notre corps est celui de la vie. Plonger dans l'absolu d'une sensation, abandonner la pensée, jouir de cet ailleurs, revenir à la surface, comprendre, interpréter, traduire, replonger puis remonter jusqu'à ce que l'esprit s'épure. Que la séparation entre raison et déraison disparaisse pour donner naissance à un esprit uni, entier. Voilà l'expérience !

Bande son, chant :
Charlotte Müller, soprano
Fanny Revaz, soprano
Laurence Revey, soprano
Javier Hagen, ténor et contre-ténor
Vincent Pignat, baryton



Egalement en Theatre

2015 - Avignon – Mon Mal est Délicieux
2014 - Ultime Dialogue
2013 - Avignon – Mon Mal est Délicieux
2012 - Avignon – Ultime Dialogue
2011 - La Récréation
2011 - Avignon - Le Prophète
2010 - Avignon - Le Prophète
2009 - Ultime Dialogue
2008 - Le Prophète
2007 - Avignon - Le Prophète
2004 - Le Prophète
2002 - Théâre du Nord Ouest
2001 - Lorenzaccio
1986 - Jean -Luc Tardieu
1986 - Théâtre de la Tête d'Or
1983 - Tréteaux de France
1975 - Recherche et Tradition
1974 - Le Sexe faible
1973 - Le Cid
1973 - Ruy Blas
1973 - Aurélia
1971 - Jeux d¹enfants
1970 - La Locandira
1970 - J'ai régné cette nuit
1970 - Le Soir du Conquérant
1969 - Cocu Magnifique
1969 - L'Aiglon
1968 - La Dame de Chicago
1968 - Madame Princesse
1966 - Agnés Bernauert
1961 - ORTF
1960 - Cyrano de Bergerac
1958 - le Misanthrope
1957 - Prix
1957 - L'avare
1956 - Les Fourberies de Scapin
1953 - La nouvelle Mandragore
1951 - Début